Conférences

AUTOMNE 2018

DIMANCHE 11 NOVEMBRE 2018
Les coulisses de l’exposition Jeanne Mance (1606-1673) De la France à la Nouvelle-France
Conférenciers | Sylvie Dufresne et Raymond Montpetit

jeanne-mance-dugardin.jpg

À l’occasion du 375e anniversaire de Montréal, le Musée a voulu souligner, par une exposition temporaire, l’importance de Jeanne Mance dans la fondation de Montréal. C’est aux commissaires Sylvie Dufresne et Raymond Montpetit que le mandat de concevoir et de réaliser cette exposition est confié avec pour objectif de redonner à Jeanne Mance sa dimension humaine et pionnière. Pour se faire, les commissaires ont d’abord suivi un parcours qui les a conduits de Langres – sa ville natale – à Paris et à La Flèche sur les pas de Jeanne Mance, à la rencontre de lieux qu’elle a connus et fréquentés. La conférence des commissaires Dufresne et Montpetit est une invitation à passer dans les coulisses d’une mise en exposition d’un personnage historique. Elle mettra en relief la démarche qu’ils ont suivie, de leur mission en France au développement du concept muséographique, à l’élaboration de la thématique qui cadre le contenu et des nombreux défis qu’ils ont eu à relever.

Historienne et muséologue, Sylvie Dufresne est détentrice d’une maîtrise en histoire de l’Université du Québec à Montréal. Elle a occupé divers postes de direction à Pointe-à-Callière, au Centre d’histoire de Montréal et au Musée des arts et traditions populaires du Québec à Trois-Rivières. En plus de son implication dans le milieu muséal, elle a été membre du Conseil du patrimoine de la Ville de Montréal et du Regroupement des organismes culturels du Vieux-Montréal.

Muséologue, historien d’art et de la culture, professeur émérite de l’UQAM et directeur fondateur de la Maîtrise en muséologie de l’UQAM, Raymond Montpetit possède une expertise reconnue en muséologie et patrimoine. Il a œuvré, depuis plus de trente ans, dans les domaines du patrimoine et de la muséologie, à la protection, à la conception, à la recherche, à l’évaluation et à la réalisation de nombreux projets de musées et d’expositions, mettant en valeur des collections variées, principalement à Montréal, mais aussi à Ottawa, à Québec, à Chicoutimi, à Laval, à Shawinigan, à Percé.

La conférence sera suivie à 16h d’une visite commentée de l’exposition Jeanne Mance par… Jeanne Mance elle-même! Venez rencontrer notre guide costumée et écoutez-la vous raconter l’histoire de ce personnage qui a marqué l’histoire de Montréal.

Où: Salle Jeanne Mance, Musée des Hospitalières de l’Hôtel-Dieu de Montréal
Quand: Dimanche 11 novembre 2018 à 14h00
Durée: 1h30
Prix: 15$ (10$ tarif étudiant)
* Le prix inclut l’accès aux expositions et à la visite commentée


Conférences passées

SAMEDI 15 SEPTEMBRE 2018
Curieuses histoires d’apothicaires
Conférencier | Gilles Barbeau

Gilles-Barbeau

De la préhistoire jusqu’à nos jours, des hommes et des femmes ont déployé des trésors d’ingéniosité, de savoir-faire et de connaissances pour trouver de nouvelles substances médicamenteuses et faire de la préparation des médicaments une science à part entière. Cette conférence nous montre comment des pharmacopoles, alchimistes, apothicaires sont devenus pharmaciens.

Notre conférencier nous relate les étonnantes trouvailles de ces individus qui sans moyens et souvent grâce à la chance ont fait beaucoup pour le bien-être de l’humanité. Ainsi, une plante à la mode dans la Grèce antique toujours proposée pour les crampes, un onguent qui soigne toutes les blessures, un antibiotique végétal portant le nom d’une comtesse ou encore de l’iode découvert en nettoyant un chaudron. Ce sont quelques-unes des histoires palpitantes aux rebondissements inattendus qui vous seront présentées par le conférencier avec une abondante iconographie.

Professeur émérite de l’Université Laval, Gilles Barbeau est ancien doyen de la Faculté de pharmacie, il enseigne l’histoire de la pharmacie à l’Université du troisième âge de Québec (UTAQ) et à la Faculté de pharmacie de l’Université Laval.

Où: Salle Jeanne Mance, Musée des Hospitalières de l’Hôtel-Dieu de Montréal
Quand: Samedi 15 septembre 2018 à 14h00
Durée: 1h30
Prix: 15$

Conférence suivie d’une vente et séance de dédicaces du livre Curieuses histoires d’apothicaires (Gilles Barbeau, Septentrion, 2018).


SAMEDI 20 OCTOBRE 2018
Les soins en Nouvelle-France au XVIIe siècle : une pratique à la fois économique et écologique
Conférencière | Françoise Deroy-Pineau

DCF 1.0

Au-delà d’un métier : une mission, celle des Filles hospitalières de saint Joseph, fondées en 1636 à La Flèche (France) par Jérôme Le Royer de La Dauversière et Marie de la Ferre dans l’effervescence de la Réforme catholique. Dès leur arrivée à Montréal en 1659, les trois premières religieuses secondent Jeanne Mance à l’Hôtel-Dieu, puis prennent sa relève et s’avèrent les chevilles ouvrières du premier système de soins de santé de la Ville. Formées à La Flèche, elles adaptent au nouveau pays les apprentissages reçus y intégrant, autant que possible, les savoir-faire autochtones. Elles étaient pauvres, donnaient leur temps et leur énergie, posaient des gestes simples dans un milieu qu’elles s’efforçaient de rendre sain. Leur diététique est un modèle pour aujourd’hui. Leur spiritualité, une dynamique évolutive incarnée qui rejoint ce que l’on nomme actuellement économie solidaire et écologie naturelle dans l’amour d’une humanité en marche.

Françoise Deroy-Pineau, socio-historienne, a publié des travaux sur la vie de pionnières de la Nouvelle- France. Particulièrement intéressée par les soins en Nouvelle-France, elle a donné un cours sur ce sujet en 2017 à l’Université Laval (campus Montréal), insistant sur le rôle essentiel des religieuses hospitalières.

Où: Salle Jeanne Mance, Musée des Hospitalières de l’Hôtel-Dieu de Montréal
Quand: Samedi 20 octobre 2018 à 14h00
Durée: 1h30
Prix: 15$ (10$ tarif étudiant)
* Le prix inclut l’accès aux expositions

fleche-grise-retour