Mesures sanitaires

Notre équipe tient à offrir une expérience de visite sécuritaire et plaisante pour tous.

Passeport vaccinal

  • Expositions: le passeport vaccinal n’est pas exigé pour visiter les expositions du Musée.
  • Activités: le passeport vaccinal n’est pas exigé pour les visites commentées intérieures et extérieures.
  • Concerts: le passeport vaccinal n’est pas est exigé pour les personnes âgées de 13 ans et plus.

Réservation

Il n’est pas nécessaire de réserver pour accéder au Musée. Seules les visites commentées sont offertes sur réservation pour les groupes (date au choix) et pour les individuels aux dates indiquées sur la page des circuits.

Autres mesures

En concordance avec les recommandations émises par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail, le Musée a mis en place les mesures suivantes pour assurer la sécurité des visiteurs et de ses employés:

  • Lavez-vous les mains aux stations de lavage situées dans les aires d’accueil;
  • Le port du couvre-visage est obligatoire pour les visiteurs, à l’exception des enfants de moins de 10 ans. Pour les enfants de 2 à 9 ans, le port du couvre-visage est recommandé;
  • Conservez en tout temps 1 mètre de distance avec les autres visiteurs et avec le personnel du Musée;
  • Toussez et éternuez dans votre coude;
  • Suivez le parcours à sens unique et respectez les consignes de circulation;
  • Ne manipulez pas les appareils électroniques, leur contenu démarre automatiquement;
  • Une fréquence de nettoyage accrue des espaces publics, des surfaces et des appareils électroniques a été mise en place.

Nous vous invitons à consulter cette page pour connaître l’évolution de la situation.

Ces deux masques en tissu datent du début du XXe siècle. Ils ont été portés par l’infirmière visiteuse Alice Cyr, graduée en 1934 de l’École des infirmières de l’hôpital Notre-Dame puis de l’École d’hygiène sociale appliquée de l’Université de Montréal.

À l’époque, le masque – présent dans les salles d’opération depuis 1897 – était surtout utilisé en chirurgie pour réduire la contamination par la salive entre le chirurgien et le patient. Les infirmières visiteuses, qui se rendaient au domicile des patients et pratiquaient des actes de petite chirurgie au besoin, devaient elles aussi porter un masque lors de ces opérations.

Masques en tissu (vers 1934, Collection des RHSJM)