Sep 19 2019 - Sep 19 2019

Un patrimoine hospitalier à découvrir

300 ans au cœur du milieu de la santé montréalais

Découvrez l’histoire du premier hôpital de la ville, l’Hôtel-Dieu, et celle des religieuses Hospitalières de Saint-Joseph, communauté de femmes pionnières qui a développé les bases de notre système de santé à Montréal, mais aussi ailleurs au Canada. Redécouvrez une figure incontournable de Montréal, Jeanne Mance, personnage historique et femme d’action. Au fil de l’exposition, vivez les évolutions de la médecine, l’émergence de la figure de l’infirmière et les crises sanitaires qui ont frappé Montréal.
          
La maison de Mademoiselle Mance (Aristide-Beaugrand Champagne, Canada, 1942, Encre et crayon de plomb sur papier, Archives RHSJM)
C’est dans un petit hôpital en pierre, composé d’une salle des malades de six lits, que Jeanne Mance prodiguait des soins aux premiers habitants de Ville-Marie. Elle y accueillait les malades et les blessés français, mais aussi ceux des alliés hurons-wendats et algonquins, assistée par quelques aides et par le premier chirurgien de la ville, Jean Pouppée.
Sœur Phaneuf à la pharmacie de l’Hôtel-Dieu (Canada, 1944, Archives RHSJM)
La première Sœur pharmacienne de l’Hôtel-Dieu, Judith Moreau de Brésoles, arrive en 1659. Elle se consacre à la science des médicaments et ses remèdes font partie des plus réputés à l’époque. Bien des années plus tard, Sœur Jeanne Phaneuf sera la première Sœur pharmacienne de l’Hôtel-Dieu formée à l’Université de Montréal.
Sœur Vézina donnant un cours à l’École des infirmières (Canada, vers 1945, Archives RHSJM)
En 1901, les Hospitalières ouvrent une école de gardes-malades pour former des jeunes femmes laïques. En 1945, elle prend le nom d’École des infirmières de l’Hôtel-Dieu, avant de devenir l’École des sciences infirmières dans les années 1960 et ainsi marquer l’arrivée des hommes dans la profession.

Le trésor de l'Hôtel-Dieu de Montréal

L’exposition permanente présente également plusieurs pièces exceptionnelles du trésor religieux de l’Hôtel-Dieu (tableaux, sculptures, orfèvrerie, paperoles, etc.), dont plusieurs remontent à la Nouvelle-France. Le trésor regroupe l’ensemble des objets religieux ayant servi dans le cadre des offices, à l’ornementation et à la vénération des reliques. Ancrées dans leur temps, les Hospitalières ont commandé à des artistes renommés comme Jourdain dit Labrosse, Chaboillez, Arnoldi ou encore Catelli de remarquables objets liturgiques ou décoratifs.
 

Planifier une visite de groupe

Veuillez noter que les visites de groupes sont suspendues en raison de la Covid-19.
Les groupes de 8 personnes ou plus peuvent réserver une visite commentée à la date de leur choix. Ces visites permettront à votre groupe de rejoindre à la fois le passé et le présent en abordant des enjeux historiques et sociétaux. Il est possible de combiner la visite de l’exposition permanente avec celle de l’exposition temporaire ou avec un circuit.
Date
  • Sep 19 2019 - Sep 19 2019

Location